Photo 038

Photo 046 Photo 043

Photo 060 Photo 054

Aux origines du pompon de confettis déjà présenté ici, il y a mon grand de 7 ans qui se prépare pour sa Première Communion. Très investi, il a pris sa plus belle plume pour concocter des invitations festives. Et pour lui, fête rime avec lampions au plafond (cf. le baptême de son plus petit frère) et... confettis qu'il envisageait de glisser directement dans l'enveloppe.

Pressentant la mauvaise surprise pour les destinataires (après le passage du facteur, passage de l'aspi...), je décide d'intervenir :

- impression d'un message de circonstance sur du papier calque (c'est garanti propre et sans bavure à condition de respecter quelques secondes de séchage à la sortie de l'imprimante jet d'encre) ;

- découpe desdits messages à l'aide d'un pot de confiture ;

- assemblage à la machine à coudre par une piqûre au fil jaune fluo. Arrivé aux 3/4 du cercle, lever le pied de biche sans retirer l'aiguille et insérer les confettis par la fente restant à coudre. Finir la couture pour fermer le pompon et arrêter le fil.

Pour le reste, du papier kraft, une perforatrice festonnée qui reprend du service et une jolie ficelle châtaigne. Voilà !

Et finalement, bien que peu "emballée" à l'idée des confettis, je suis heureuse d'avoir tout de même cherché à faire plaisir au protagoniste car le résultat s'avère tout à fait dans le ton de l'événement. Rondeur, transparence : ce pompon est une hostie d'exception !

~ Bravo mon grand "copain (au sens premier !) de Jésus",
nous sommes fiers de toi ~

 

Soleil